L’édition       L’édition     

VIENT de PARAîTRE

Aux éditions EDILIVRE  A Paris
Michel l'autre ou moi même
Une histoire de femme écrite par un homme !

Un récit à ne pas mettre entre toutes les mains.         Auteur: Michel ALARCON

Prélude du LIVRE:
J’écris comme un citoyen du monde qui ne sert aucun bonheur. J’ai trés tôt perdu la partie essentielle de ma vie pour l’échanger contre le vaste univers de l’aventure. J’aliénais mon existence sociale méprisant les sentiments, je m’évadais dans un état d’instabilité de déséquilibre social pour accomplir ma sale besogne, je m’exilais dans un monde fait à mon image, un monde de jouissance avec pour seul idéale la femme et ses dévolues mensonger.
Je m’adresse aux lecteurs, à la critique, aux moralistes afin que le contenu; quelque peu diffament de cet ouvrage exorcise les limites de la morale que j’ai essayé de sauvegarder en ignorant; volontairement de nombreux faits et situations compromettantes pour un grand nombre de personnes puritaines dont la laideur des aventures que je partageais à toutes mes maîtresses assombrirait l’image de la femme, de l’amour, des vrais sentiments.
Ces femmes bien souvent épouses, mères de famille oublièrent trop souvent la noblesse du devoir conjugal qui s’arrêter derrière l’égoïsme de leurs élans sexuels, à toutes ces femmes qui m’ont beaucoup aimée et m’ont tant donné de joie, je leur adresse mon amitié.
Dans le brouillon de mes souvenirs qui fusent encore, nous allons traverser une partie de cette vie qui ne surprendra personne par son contenu.
Je frissonne encore aujourd’hui en pensant que j’en ai été le seul et principal acteur. La solitude, l’échec d’un second mariage, du compagnon qui ne correspond plus aux espoirs fondés sur une vie de couple et c’est à nouveau; pour ces femmes esseulées, la course vers l’illusion du bonheur, des joies d’une union éphémère partagée dans le lit d’une chambre d’hôtel des miracles.
Voilà que surgit Michel, le patachon que le hasard a mis là devant vous c’est une grimace à la vie, une courbette mal réfléchit, un sourire espiègle qui déclenche le premier pas, le premier mot. Ce numéro d’artiste, cette comédie fanfaronne et tous les accessoires qui on font un clown je les connaissais bien et je les utilisais à bon et sciences.
Elles aimaient la vie en rose, je les couvrais de pétales bariolées pour leur faire oublier quelques instants leurs tourments, leur tristesse avec des mots d’un autre temps, je les conduisais vers les paradis de mon imaginaire pour jouir de mes fantasmes cupides et malicieux.

- Faisons un bout de chemin avec cet individu hors du commun -

Auteur: Michel ALARCON
Quitter cette page ?    Haut de page   ACCUEIL 
  Copyright © Action Vision Centre  2015  WEBMASTER: Michel ALARCON